Filière ST2S

Sciences et Technologie de la Santé et du Social

Les Objectifs

Une formation technologique centrée sur :

  • la connaissance des besoins des individus et des groupes sociaux ;
  • la compréhension de la construction des politiques sanitaires et sociales ;
  • la compréhension du fonctionnement des dispositifs et des structures mis en place dans le cadre de ces politiques.

Une formation humaniste.
Une formation scientifique renforcée.

Profils

Si vous êtes attirés par le domaine de la santé, vous pourrez vous diriger vers une carrière paramédicale.
Si vous êtes motivés pour venir en aide aux personnes en difficulté, vous pourrez vous orienter vers une carrière sociale.

Les activités interdisciplinaires (AI) sur 3 semaines

Réparties sur l’année de Première
Encadrée par les enseignants de STSS, Biologie, Mathématiques, Physique-Chimie.
Evaluées en cours de formation et par une épreuve orale.
Les AI permettent aux élèves de connaître et d’étudier des faits de société posant des questions en liens avec les matières sanitaires et/ou sociales.

Le Projet Technologique

50 heures réparties du l’année de Terminale.
Encadré par les enseignants de STSS et Biologie.
Evalué en cours de formation et par une épreuve orale.
Ce travail consiste à une analyse ou à la conception d’un projet en lien avec une structure à caractère sanitaire ou social.

ST2S nuage de mots

Enseignements spécifiques


A noter que l'enseignement des Mathématiques
qui n'est plus qu'optionnel en filière générale, 
reste dans le tronc commun en filière technologique.


en classe de Première

Physique-Chimie pour la santé
3h00
Biologie et Physiopathologie humaines
5h00
Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales
7h00

en classe de Terminale

Chimie, Biologie et Physiopathologie humaines
8h00
Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales
8h00

Volumes horaires communs

Enseignements communs hebdomadaires
Enseignements communs hebdomadaires
Enseignement
Horaire
Français (1ère)
3h00
Philosophie (Tale)
2h00
Histoire-Géographie
1h30
Enseignement Moral et Civique
0h30
Langues Vivantes A et B
3h00
Enseignement Technologique en LV A
1h00
Education Physique et Sportive
2h00
Mathématiques
3h00
Accompagnement personnalisé
Accompagnement au choix de l'orientation
Heure de vie de clase
(2)
(3)
(4)
La langue vivante A est étrangère. La langue vivante B peut être étrangère ou régionale. 
L’horaire élève indiqué correspond à une enveloppe globalisée pour ces deux langues vivantes. 
L’enseignement technologique en langue vivante A est pris en charge conjointement par un enseignant d’une discipline technologique et un enseignant de langue vivante A.

(2) Volume horaire déterminé selon les besoins des élèves.
(3) 54 h, à titre indicatif, selon les besoins des élèves et les modalités de l’accompagnement à l’orientation mises  en place dans l’établissement.
(4) Dix heures année.

Un passeport pour des études supérieures et des écoles spécialisées

Formations Paramédicales :

Infirmier, Diététicien, Psychothérapeute, Manipulateur en électroradiologie médicale, Pédicure…
Diverses LMD en faculté

Formations du Secteur Social :

Assistant de service social, Conseiller en économie sociale et familiale, Educateur spécialisé, Educateur de jeunes enfants…
DUT Carrières Sociales, LMD en faculté (Psycho, Sociologie, Economie sociale…)

Formations Technico-administratives :

BTS SP3S (Services et prestations des Secteurs du Sanitaire et du Social)
DUT dans les domaines Sciences Sanitaires et Sociales.

 Constitution du dossier d'inscription 
pour la rentrée 2019-2020


ONISEP

A retrouver sur le site de l'ONISEP



LSF : Langue des Signes Française

Langue des Signes Française

La mise en place de cours de Langue des Signes Française est un des faits marquants du projet éducatif de l’établissement, en faveur de nos élèves, vos enfants, et de la (re)connaissance de ce handicap.
Nous attendons une large et pleine adhésion naturelle des élèves à cette ouverture d’esprit. 
Cette option facultative n’est ouverte qu’aux seuls élèves volontaires, dans les filières Sanitaires et Sociales ASSP, SPVL et ST2S, afin d’en limiter l’effectif à une dizaine d’apprenants, pour permettre un meilleur approfondissement de cette initiation. Les deux heures de cours sont inscrites dans l’emploi du temps de l’élève.
Je vous invite à interroger votre enfant sur sa réelle motivation à suivre ou non cet enseignement, et à compléter alors avec elle, lui, le talon réponse ci-joint, qui est à nous retourner avec le dossier d’inscription.

Bulletin-officiel

Épreuves à compter 
de la session de 2021

LE BACCALAURÉAT 2021

Epreuves terminales

60%

Contrôle continu : moyennes des bulletins

10%

Contrôle continu : épreuves communes

30%
  • Fin des séries en voie générale : 

les élèves se spécialisent dans les enseignements qui les motivent.
Les séries L, ES et S disparaissent. Les élèves suivent désormais des enseignements communs, les enseignements de spécialité qu’ils ont choisis et, s’ils le souhaitent, des enseignements optionnels.


  • Les épreuves terminales comptent pour 60 % de la note finale :

  • 1 épreuve anticipée de français en 1ère (écrit et oral, coefficient 5 chacune).
  • 4 épreuves en terminale : 2 épreuves de spécialité (coef. total 16), 1 épreuve de philosophie (coef. 4) et une épreuve orale terminale (coef. 14) de vingt minutes (qui est préparée pendant le cycle terminal, elle porte sur un projet adossé à un ou deux des enseignements de spécialité suivis par le candidat).
Ces épreuves sont organisées sur le modèle des épreuves actuelles du baccalauréat.

  • Le contrôle continu représente 40 % de la note finale :

  • 10 % pour la prise en compte des bulletins de 1ère et de terminale dans l’ensemble des enseignements pour encourager la régularité du travail des élèves, chacun des enseignements comptant à poids égal.
  • 30 % pour des épreuves communes de contrôle continu organisées pendant les années de 1ère et de terminale afin de valoriser le travail des lycéens : histoire-géographie ; langue vivante A ; langue vivante B ; mathématiques ; éducation physique et sportive et les enseignements de spécialité suivis le cas échéant uniquement en classe de première. 

  • Les épreuves de rattrapage :

Un élève ayant obtenu une note supérieure ou égale à 8 et inférieure à 10 au baccalauréat peut se présenter aux épreuves de rattrapage :  deux épreuves orales, dans les disciplines des  épreuves finales écrites (français, philosophie, ou enseignements de spécialité).

Programme de sciences et techniques sanitaires et sociales 
de première ST2S

stss-nuage

L’enseignement de sciences et techniques sanitaires et sociales se déploie selon une approche systémique permettant aux élèves de la série Sciences et technologies de la santé et du social d’analyser, dans leur complexité, des situations d’actualité sanitaire ou sociale et d’en comprendre les enjeux.
Les élèves identifient et analysent les besoins de santé et les besoins des individus et des groupes sociaux ainsi que leurs déterminants. Ils examinent les réponses apportées par les politiques publiques, les dispositifs et les institutions sanitaires et sociales.
Pour ce faire, les programmes des classes de première et terminale s’organisent en deux pôles : le pôle thématique qui forme à la compréhension des questions sociales et de santé, à leur prise en charge dans une société ; le pôle méthodologique qui permet aux élèves d’appréhender des méthodes liées à la production de la connaissance en santé et social ainsi qu’à la mise en œuvre de projet d’action.
Cet enseignement vise à construire les compétences et repères culturels nécessaires à une poursuite d’études dans les champs sanitaire et social. Il mobilise à cet effet les disciplines des sciences humaines et sociales telles que la sociologie, le droit, l’économie.

Programme de biologie et physiopathologie humaines 
de première ST2S

bio-nuage

L’enseignement de biologie et physiopathologie humaines donne au lycéen ayant choisi la série « Sciences et technologies de la santé et du social » les connaissances permettant de comprendre l’organisation générale de l’être humain et d’appréhender son fonctionnement intégré. L’étude des grandes fonctions, caractéristique de la formation en biologie humaine de cette série, ancre sa spécificité dans une approche contextualisée de l’enseignement par une étude de certaines pathologies.
Ainsi, cet enseignement permet de conduire une analyse des interactions de l’organisme avec l’environnement dans ses dimensions biologiques et médico-sociales. Il permet de faire émerger des savoirs et compétences en biologie et physiopathologie humaines, déterminants notamment pour la poursuite d’études supérieures dans les secteurs paramédical et social. Il contribue au développement des compétences orales à travers notamment la pratique de l’argumentation. Celle-ci conduit à préciser sa pensée et à expliciter son raisonnement de manière à convaincre.

Programme de physique-chimie pour la santé 
de première ST2S

PHCH-nuage

Objectifs de formation

  • Une formation scientifique reposant sur une contextualisation marquée par l’interdisciplinarité

Situé dans le prolongement du programme de physique-chimie de la classe de seconde, le programme de physique-chimie pour la santé de la série ST2S s’oriente sensiblement vers une contextualisation marquée dans les domaines du vivant, de la santé et de l’environnement. Il vise la construction d’une culture marquée par le dialogue entre physique, chimie, biologie et physiopathologie humaine. L’ambition du programme est déclinée en plusieurs objectifs.
Le premier objectif est d’amener les élèves à maîtriser la compréhension des phénomènes abordés reposant sur le recours à des lois universelles.
Le deuxième objectif est de former des citoyens responsables et autonomes qui devront faire des choix ayant une incidence individuelle ou collective sur la santé et sur l’environnement. À cet égard, la physique-chimie contribue à l’éducation à la citoyenneté et au développement durable : elle développe une démarche d’analyse afin d’établir un diagnostic, ainsi qu’une démarche de prévention pour prévenir les risques et sensibiliser les élèves à l’importance
des choix opérés de manière autonome et responsable. Les contextes choisis s’inscrivent d’une part dans le cadre environnemental, notamment l’habitat, la conduite sur route, la chaîne agroalimentaire, l’eau, les sols, ainsi que les risques, pollutions et protections afférentes ; ils se situent d’autre part dans le cadre des fonctions vitales de l’être humain, notamment la vision, l’audition, la circulation sanguine ou encore le métabolisme des nutriments ainsi que les besoins et pathologies associés. 

  • Une formation scientifique adaptée à une poursuite d’études pour une insertion professionnelle dans les secteurs du travail social et de la santé

Le troisième objectif du programme est de susciter et de préparer la poursuite d’études ainsi qu’une insertion professionnelle réussie. Les notions et les contextes qui fondent l’enseignement de physique-chimie sont choisis afin d’éclairer les élèves sur les défis de société et les enjeux des développements actuels et futurs dans les domaines du vivant, de la santé et de l’environnement. L’enseignement de physique-chimie doit permettre à chaque élève de découvrir le fondement scientifique de certains domaines professionnels et d’acquérir les compétences pour une poursuite d’études dans des filières variées appartenant aux secteurs du travail social ou de la santé.

  • Une formation scientifique contribuant à l’acquisition de compétences multiples

La démarche scientifique est au cœur de l’enseignement de physique-chimie. Elle met l’accent sur l’analyse des données qualitatives et quantitatives tout en évitant les aspects calculatoires trop complexes. Elle permet la compréhension des phénomènes par l’expérimentation, l’usage éclairé de modèles simples, la vérification de lois simples, le raisonnement déductif ou prospectif.