Editorial

Les années Lycée. Trois, quatre ou cinq ans selon la filière envisagée. Un adolescent y est entré. Un jeune adulte s’y est forgé.

Moment important de la vie de chacun. Moment important où l’homme, la femme se construit. Professionnellement, par sa scolarité, personnellement par sa découverte de soi à travers autrui.

Premiers stages en entreprise. Premier diplôme en perspective. Mais aussi premières amours, premier salaire parfois. Nouvelles responsabilités auxquelles ils sont autorisés : permis de conduite, droit de vote…

Avec tous les écueils que la vie leur réserve.

Au-delà des faits divers qui jalonnent ces années, j’envie leur insouciance, leur joie de vivre au quotidien, et parfois je partage leurs angoisses, leurs tourments, leurs déceptions. Tant scolaires que personnels.

Parce qu’ils sont tout cela en même temps, mais pas tous au même moment.

Cette complexité de chacun dans l’espace et dans le temps, cette multiplicité face aux enseignants et éducateurs de l’établissement font la richesse du quotidien de Blanche de Castille.

S’appuyant sur le projet éducatif du lycée que nous avons choisi, à la lumière de l’Evangile qui nous est donnée, dans la communauté que nous avons tissée, parents, enseignants, lycéens, construisons ensemble le souvenir de ces belles années.

Luc THUILLIER