RÈGLEMENT E.P.S.

  • Présence

L’élève doit obligatoirement être présent et participer activement à la séance. Toute absence sera sanctionnée par une retenue. L’élève, même en retard, doit se présenter à l’enseignant sur le lieu de pratique de l’activité. Les cours se déroulant sur les installations sportives extérieures au lycée, se terminent vingt minutes avant l’heure habituelle. Les élèves sont autorisés à se rendre par leur propre moyen sur les installations sportives (cf. Circulaire du 11.01.78 ci-contre) sauf les 3ème DP6.

  • Tenue

L’élève doit être en tenue sportive afin de pratiquer dans les meilleures conditions : chaussures avec semelles plates et correctement lacées, pantalon de sport ou short ; l’absence de tenue sera sanctionnée dès la 2ème fois par une retenue. Les chaussures utilisées en salle seront vérifiées à l’entrée, elles devront être propres et dans un sac ; dans le cas contraire, l’entrée lui sera refusée et comptera pour une absence.

  • Inaptitude

L’élève inapte pour une durée inférieure à un mois doit présenter son certificat médical à son enseignant, pour une durée supérieure à un mois à Mme MILLAU. Les certificats médicaux doivent être présentés avant ou au début du cours. Un certificat médical ne peut avoir un effet rétroactif.
Dans tous les cas, l’inaptitude ne dispense pas l’élève d’assister au cours d’EPS, il est sous la responsabilité de l’enseignant, il doit donc être en cours et en tenue et participe, dans la mesure de ses moyens, à l’organisation de la séance. Des épreuves adaptées pourront être proposées à l’élève inapte partiellement.
L’élève inapte total doit utiliser le document officiel pour signaler son inaptitude, il sera alors autorisé à ne pas assister aux cours.
En cas de manquement à ces règles, l’élève est considéré absent (donc sanctionné)

  • Programmation

(consultable sur le site, bureau EPS et vie scolaire)

L’EPS est une épreuve d’examen en contrôle en cous de formation (CCF). Les classes de même niveau sont regroupées. Lors de la 1ère séance, l’élève choisit un regroupement d’activités (menu) et est alors sous la responsabilité du professeur chargé du menu, il connaît les activités qu’il doit pratiquer, le lieu et la durée du cycle.

  • Evaluation

L’élève doit justifier d’un minimum d’heures de pratique pour être évalué à la dernière séance du cycle. Pour les classes d’examen, l’élève est évalué sur 3 activités différentes, il recevra une convocation et devra la présenter. Pour les élèves inaptes temporairement, une séance de rattrapage sera mise en place. Les élèves absents, sans certificat médical, lors de l’évaluation, auront zéro.

  • Association sportive

Pour s’inscrire, l’élève doit présenter une autorisation parentale et un certificat médical autorisant la pratique sportive ; les activités sont déterminées en début d’année en fonction de la demande des élèves. L’entraînement a lieu le midi et les compétitions le mercredi après-midi.

Règlement version du 10/02/2011

CIRCULAIRE n° 78.027 du 11 janvier 1978
Texte adressé aux chefs d’établissement d’enseignement secondaire de 2ème cycle
(lycées et LEP) sous couvert des recteurs.
Déplacements quotidiens des élèves à courte distance de l’établissement
J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur l’opportunité qui pourrait se manifester dans vos établissements d’assouplir les règles relatives aux déplacements des élèves dans le cadre des activités scolaires quotidiennes à courte distance de l’établissement.
La présente circulaire a pour but de fixer les limites d’un tel assouplissement, la décision de mise en œuvre relevant du conseil d’établissement.
A titre liminaire, il est précisé que la présente circulaire concerne :
– d’une part, tous les niveaux de classe des lycées
– d’autre part, les seuls niveaux de classe des LEP dont la majorité des élèves sont âgés de 16 ans ou plus, à la date de la rentrée scolaire.
Déplacement des élèves pour se rendre sur le lieu d’une activité scolaire régulièrement autorisée ou pour en repartir à destination de leur domicile ou de l’établissement.
(à bien distinguer des sorties et voyages collectifs d’élèves, réglementés par la circulaire n° 76.260 du 20 août 1976 parue au BO n° 31)
Pour les élèves des classes concernées, ces déplacements pourront avoir lieu désormais non seulement à pied, par les transports en commun, à bicyclette (cf circulaire du 13 avril 1972), mais aussi au moyen de tout engin de transport individuel à moteur conduit légalement, conformément aux règles de la sécurité routière et régulièrement assuré.
Cette évolution, qui est déjà prise en compte par certains établissements, doit conduire, pour des raisons de clarté juridique et pour des raisons pratiques (vitesse et servitudes propres à chaque mode de transport),à qualifier de tels déplacements quotidiens à courte distance de « déplacements individuels » dans lesquels la responsabilité de l’élève est seule impliquée.
Il arrivera, assez souvent d’ailleurs, qu’un groupe d’élèves se rende au même point
de destination, dans le même laps de temps : dans ce cas, sauf si le chef d’établissement décide d’organiser le déplacement en fonction des circonstances particulières, il sera bien entendu qu’il ne s’agit pas là d’un déplacement collectif sous la responsabilité de l’administration, mais de déplacements individuels concomitants au cours desquels chacun conserve sa responsabilité individuelle au regard, soit du Code de la route (notamment : limites de vitesse, distances de sécurité), soit de la réglementation applicable aux passagers des transports publics.
Je, soussigné(e) …………………………………………………………………………… reconnais avoir pris connaissance du règlement EPS et de la présente circulaire.

A le Signature